Qu'est-ce qu'un bon abri vélo ?

L'offre de stationnement de vélos est variée et ne répond pas toujours à un usage simple et pratique pour l'utilisateur. Râteliers, arceaux, abris ouverts ou consignes sécurisées, il existe une multitude de produits pour garer son vélo, mais certains sont plus adaptés que d'autres.

 

Un bon abri vélo

 

Un abri vélo est une structure permettant de stationner des cycles à l’abri des intempéries et d’offrir des possibilités de rangement et de sécurisation de vélo contre le vol.

Un abri vélo est conçu pour répondre de manière simple et pratique au besoin de stationner son vélo, à court, moyen ou long terme.

Un bon abri vélo doit permettre au minimum l’attache d’un vélo en 3 points : roue avant, cadre et support. Un bon abri vélo est accessible, éclairé, couvert et simple à utiliser pour tout le monde.

 

Qui est concerné par un abri vélo ?

 

Un abri vélo concerne 4 familles d’acteurs qui ont un rôle important dans l’aménagement des territoires et de la mobilité à vélo :

  • Les collectivités : qui aménagent les villes et les territoires pour les usagers du vélo et qui les accompagnent dans leur pratique
  • Les entités de service : tels que les gares, écoles, hôpitaux ou services de fonction publique pour accueillir leurs employés et visiteurs
  • Les entreprises : qui soutiennent une mobilité verte de leur salarié
  • Les bailleurs sociaux : qui souhaitent proposer un service de stationnement de vélo à leurs résidents

 

Pourquoi construire un abri vélo ?

 

La construction d’abri vélo s’inscrit dans le développement des politiques durables de transport. Cet axe est très prometteur, notamment pour les collectivités, dans l’objectif de soutenir une mobilité verte de leurs habitants et de désengorger les centres-villes ou les zones commerciales.

 

Face aux enjeux environnementaux et sociaux à venir, la mobilité à vélo est une solution durable et en pleine croissance. La construction d’abris vélos permet de faciliter cette pratique et va être amenée à se généraliser pour l’ensemble des acteurs concernés.

 

Comment bien choisir son abri vélo ?

 

Il existe différents types d’abris et supports vélos. Les solutions pour stationner des cycles sont nombreuses et variés : des râteliers, des arceaux, des abris ouverts, des abris fermés, des consignes sécurisées individuelles ou collectives etc.

Le choix de la solution dépend de nombreux facteurs :

  • Le nombre de places de stationnement à créer
  • La surface disponible au sol
  • Le budget alloué à ce projet
  • Le type d’usagers concernés par cet abri
  • La durée moyenne du stationnement
  • L’accessibilité
  • Le lieu de pose
  • L’esthétique générale de l’environnement de pose

 

Il va sans dire que l’utilisation des stationnements pour vélo n’est pas la même dans un pôle d’échanges multimodal comme une gare que dans une zone commerciale d’un centre-ville. Dans une gare, le besoin de stationnement est de longue durée, pour les usagers qui utilisent le train comme moyen de transport pour aller au travail, tandis que garer son vélo à proximité d’un commerce de proximité est souvent du court terme. La solution choisie doit s’adapter à l’usager : une consigne sécurisée est plus adaptée pour la gare alors que la pose d’arceaux pour vélo peut suffire à proximité d’une boulangerie.

Le choix d’un abri vélo doit donc être orienté par son utilisation par l’usager.

 

A quel endroit poser mon abri vélo ?

 

La pose d’un abri vélo doit se faire en fonction, là aussi, du besoin de stationnement. Il faut privilégier les espaces libres et accessibles qui ne gêneront pas la circulation des piétons et des véhicules.

Les endroits les plus courants où sont installés des abris vélos sont :

  • Les pôles d’échanges multimodaux : gare, station de tramway, métro, arrêt de bus etc.
  • Les zones commerciales, en centre-ville ou en périphérie
  • Les lieux touristiques
  • Les lieux d’apprentissage : école, collèges, lycées, universités
  • Les zones d’activités

 

Le lieu de pose dépend aussi de la place totale de l’abri. Un support vélo nécessite un entraxe 50cm par vélo, c’est-à-dire la place pour permettre le dégagement d’un vélo et de son propriétaire. Certains équipements permettent de réduire l’entraxe à 35 cm tels que les racks avec alternance haut/bas. D’autres solutions permettent le rangement de vélo sur deux étages et donc de doubler la capacité de stationnement pour une même surface au sol.

La place globale au sol peut alors être calculée, en fonction du nombre de vélo à stationner.

 

Comment signaliser un abri vélo ?

 

La signalétique d’un abri vélo est importante car elle permet de communiquer sur le service proposé. Ainsi, vous vous assurez que les cyclistes identifient bien votre abri comme un abri vélo et donc l’utilisent. Un bon abri vélo est un abri utile pour tous.

Des services de signalisation sont disponibles chez les fabricants d’abris vélo comme Abricyclette. La signalétique répond à plusieurs besoins : signaler le service, aider l’usager à utiliser le service, donner des informations sur le fabricant, communiquer sur le service, harmoniser l’abri vélo avec son environnement extérieur, etc.

 

Abricyclette propose une large gamme de solutions de stationnements pour vélos. Demandez-nous conseil pour choisir un abri adapté à vos besoins et votre budget. Réalisez votre devis en ligne et nous vous accompagnerons dans vos projets d’installation de supports et d’abris vélos.